Contact

Contact- Je pourrais être une clé qu’on tourne et, quelque part, dans un lieu inconnu fait de plis et de replis, une étincelle provoquerait l’explosion.
Contact- Je pourrais être un robot et, pour entrer en contact, il suffirait d’appuyer sur le boutON et ce serait l’opposé de magique : ME-CA-NIQUE.
Contact- Je pourrais être une vague entité à l’autre bout d’un fil invisible que je m’amuserais à prendre, à tendre et à rompre. Ainsi, je me prendrais pour un genre de Dieu. Pas mieux.
Contact- Je pourrais être cet être de fiction qui collectionne les personnalités à la mesure de ses missions. Tant qu’à faire, je serais grande, belle, sexy, moulée dans du cuir de jour comme de nuit. Sauf que c’est un coup à mourir dix fois…alors je préfère pas.

Non, en guise de Contact-, je préfère être cette courbe et lui, la tangente qu’il fera semblant de prendre pour mieux me rencontrer dès que j’aurai le dos tourné.
Je préfère être cette pièce traversée par un courant pur, une onde de vie, qui se rapproche d’une autre pour que le courant passe.
Je préfère être cette boucle dans laquelle toi, crochet, viendras t’amarrer.
En toute simplicité.
Juste pour fermer.
Je préfère être ce verre fragile et fort qui, sans en avoir l’air, épouse ta cornée et donne le monde à voir, à lire, à écrire et, peut-être, à aimer.

Je préfère être ce fil conducteur sous lequel frotte la queue d’un trolleybus. Alors, j’ouvrirai grand mes portes et j’emmènerai les gens en voyage au pays de mes histoires.
Je préfère être cette limite entre deux formations géologiques très différentes. Ainsi, je serai …
Le début et la fin
Un point de repère ou ce qui fait lien
Un point de rassemblement où le fait d’être différent serait plutôt un bien.

lncaillet@numericable.fr

Virgile

Virgile

Les commentaires sont ferms.