Ma boutique

Le collectionneur de maisons vient de paraître aux éditions en Volume !

Le thème?

La famille et le poids de la lignée sur chacun d’entre nous. Nous vivons dans une société chaotique où la famille et son prolongement, la maison, sont devenus des refuges. Pourtant, contraintes, tensions, obligations et crises perturbent la vie de famille.

Alors pourquoi l’appartenance à une lignée est-elle aussi vitale ? Qu’est-ce qu’elle nous apporte d’aussi fondamental pour résister malgré les intempéries ?

J’ai eu envie de percer ce mystère, d’écrire une histoire sur la famille à travers le prisme de la maison. Ces maisons qui recèlent si bien nos vies.

Un résumé ?

Ferdinand Maréchal est une personne peu ordinaire. Agent immobilier, il profite de sa réussite professionnelle pour assouvir sa passion : il collectionne les maisons comme des timbres postes ou des moulins à café. Et comme toute collection, celle-ci cache quelque chose. Pire ! Et si sa vie n’était que collection ? Il rencontre des femmes, mais malgré sa bonne volonté, ne parvient jamais à les garder. Quand des crimes commencent à s’amonceler au gré de ses acquisitions, il se demande s’il n’est pas damné…

Envie d’en savoir plus?
www.editionsvolume.com

Vous y trouverez mon dossier de presse avec la présentation de mon livre, une biographie, une interview…

Le collectionneur de maisons
Ln Caillet
Éditions en volume, Paris, 2014
17,80 euros
sur les plateformes de vente la Fnac.com, amazon… et dans toutes les bonnes librairies.

Bonne lecture à tous !


Ln Caillet publie son dernier roman Natures mortes en version numérique…

Imaginez…

Un jardin foisonnant, inquiétant, extraordinaire
Des choses pas catholiques
Des ronces qui flagellent
Un animateur à la face de lune mal biseautée
Quatre cadavres qui se prennent pour des œuvres d’art
Des traboules dont jamais vous ne pourrez vous échapper
Un bourdon bourreau mais néanmoins rockeur
Des saisons qui s’affolent
Des hortensias aussi grands que des girafes
Une armée d’insectes qui attend son heure
Une fête des lumières qui cultive sa part d’ombre
Des plantes inoffensives… ou pas
Un ver de terre philosophe
Un nain de jardin qui n’aime pas les clous rouillés
Des jardiniers qui ne se contentent pas de jardiner
Des plantes inoffensives… ou pas
Et vous aurez une petite idée de ce qui vous attend dans Natures Mortes.

Envie de vous le procurer?

Natures Mortes
Ln Caillet
Éditions Matopée
E-Book 7,90 euros
Date de parution : 15 novembre 2013 disponible sur le site www.editionsmatopee.com
et dans toutes les bonnes librairies.

Attention! Évènement! Sortie du « Lectivore »!

- T’as entendu? un événement! Ils parlent d’un événement! Tu crois que c’est un événement national?
- Oh, sûrement! Sinon, pourquoi en parleraient-ils?
- Surtout, qu’ils disent « attention! » Donc, c’est que l’évènement est d’importance. Sinon, ils diraient juste « sortie du Lectivore ».
- Tout à fait d’accord.
- Mais au fait, c’est quoi, c’est qui, ce fameux Lectivore? Et pourquoi il sort?
- Je crois que c’est un livre.
- Un livre? Un livre est un évènement?
- Faut croire.
- Mais il sort d’où? Il va où?
- Il sort de chez l’imprimeur et espère bien venir te voir chez toi.
- Chez moi? Mais je ne le connais même pas!
- Ben moi, je l’ai déjà rencontré : c’est un livre étrange. Il ne ressemble ni au roman classique, ni au roman fantastique, ni au carnet de voyage, ni à une pièce de théâtre… et en même temps, il y a un petit peu de tout ça en lui. Tu comprends?
- Euh… Je crois mais ça ne me dit pas ce qu’il va me raconter!
- Il va te parler d’un homme, l’oncle B, qui a commis une faute impardonnable. Enfin, lui ne peut pas se pardonner. Du coup, il veut se suicider.
- ouh là, stop! Moi, il n’est pas question que je reçoive quelqu’un de suicidaire chez moi! C’est dangereux! Et puis, je ne suis pas psy ou je ne sais quoi.
- Attends! Je ne t’ai pas tout dit!
- Ah, parce qu’il y a pire ?
- Mieux! Figure-toi qu’il lit beaucoup, cet homme-là. D’ailleurs, quand il se présentera chez toi, il sera probablement en train de lire.
- Et qu’est-ce qu’il lit en ce moment?
- Un roman épique avec des chevaliers, des belles dames et des châteaux remplis de magie… tu vois le genre.
- Mais alors, si il lit, il ne va pas pouvoir me parler!
- Détrompe-toi! Quand il lit, il arrive toujours un moment où son esprit s’égare. Il s’identifie à un personnage, une situation… C’est drôle d’ailleurs : comme si le livre le forçait à se souvenir! Et alors, il raconte…
- Et il se souvient de quoi?
- Ben justement, il se souvient de sa faute…
- Mais qu’est-ce qu’il a fait au juste, ce bonhomme-là?
- Ah, ça, c’est un secret que je n’ai pas le droit de divulguer. Tout ce que je peux te dire, c’est que les personnages de son livre, tu sais? le roman épique qu’il lit sans arrêt, et ben, les personnages, ils n’en ont pas cru leurs yeux et leurs oreilles! Une aventure pareille, ça ne leur était jamais arrivé.
- Nan!
- Je te jure! C’est une histoire de fou!
- Allez, raconte! A moi, tu peux bien le dire?!
- Hors de question! Et si t’es si curieux, t’as qu’à l’inviter chez toi !

« Le Lectivore », éditions de la matière noire (e-book 3,99 euros).

QUATRIEME DE COUVERTURE DU LECTIVORE

L’Oncle B, lui qui se refuse à vivre en attendant son destin, se réfugie dans la lecture et vit, par procuration, les aventures des autres. Mais quelquefois la lecture est un curieux miroir qui n’a de cesse que de vous renvoyer votre propre image. Comment un livre peut-il réveiller des souvenirs que l’on a soi-même enfouis ? Comment se fait-il que ce livre, récemment entamé, en sache autant sur l’Oncle B ? Pourquoi encore, résonne-t-il si fort dans sa tête et dans son cœur ? Si ces personnages le ramènent à sa propre existence, c’est qu’ils connaissent son secret. L’Oncle B en aura le cœur net, même si pour cela, il faut s’y perdre…

Ln Caillet s’amuse et nous étonne avec ce récit atypique. À la croisée des genres, tour à tour roman épique, pièce de théâtre, ode poétique et carnet de voyage, Le Lectivore est une mise en abyme subtile et fantastique qui interroge : la lecture n’est-elle pas une activité bien plus dangereuse qu’il n’y paraît ?

Le Lectivore
Roman
Collection Miscellanées
Éditions La matière noire
3,99 euros

Date de parution : 12 septembre 2013 disponible aux formats ePub et Mobipocket (kindle) dans toutes les bonnes librairies et sur le site internet :
www.lamatierenoire.net

Grand retour des Cardon, avocats à Lyon !

Avec Justice, les Cardon, avocats à Lyon, sont de retour pour de nouvelles aventures. Cette fois, c’est dans le parking souterrain du Palais de Justice de Lyon qu’un crime abominable est commis. Magistrats, greffiers, avocats, justiciables, personne n’échappe à la suspicion.
Alors, si Machines à tuer vous a plu, plongez à nouveau dans l’univers de crimes et d’effets de manches des Cardons, avocats à Lyon. Justine, Denis Cardon et Bertrand, l’homme gris vous y attendent…

Justice, Ln Caillet, éditions Edilivre, www.edilivre.com collection Classique, Paris, 2012, 21 euros

Bonne nouvelle!

    Le cri de la Gargouille est enfin disponible! Si le premier chapitre vous a plu, vous pouvez le commander ou le télécharger (version ebook) sur le site d’Edilivre : www.edilivre.com
    Vous pouvez aussi le commander dans la librairie de votre choix en indiquant les références suivantes :
    Le cri de la Gargouille, Ln Caillet, éditions Edilivre, collection Tremplin, Paris, 2011, 19,50 euros

Un collector!

    Machines à tuer est épuisé. Vous ne le trouverez plus en librairie.

    Cependant, il me reste quelques exemplaires. Si vous ne l’avez pas encore, dépêchez-vous! Maintenant, Machines à tuer est un collector!

    Pour l’acheter, envoyez-moi un mail à l’adresse suivante : lncaillet@numericable.fr.
    Je me ferai un plaisir de vous le dédicacer.

    (Machines à tuer, Ln Caillet, éditions des Traboules, collection des Polars Lyonnais, Brignais, 2008, 14 euros + frais de port)

Les commentaires sont ferms.