Qui suis-je ?

Après avoir été clerc de notaire, avocat et juriste en entreprise, Ln Caillet s’est tournée vers l’écriture. Aujourd’hui, elle se préfère sculpteur d’histoires, un genre d’écrivain un peu à part. Formée à l’animation d’ateliers d’écriture, elle communique sa passion lors de manifestations littéraires.
Ainsi, entre plaisir et travail, elle explore et mélange les genres. Elle préserve son originalité. Elle n’aime pas les classifications. A travers le polar, le noir, le fantastique, le roman, le théâtre, la poésie, le scénario (…), Ln Caillet écrit notre société, sans concession. Le Lectivore est son quatrième roman publié.
Mariée, mère de trois enfants, Ln Caillet vit à Mornant, dans le sud de Lyon.

« Écrire est un acte de création et de liberté. Le terme de « sculpteur d’histoires » est, je crois, en ce qui me concerne, approprié. Et pourquoi l’écrivain, comme tous les artistes, même les plus obscures, ne verrait-il pas son travail évoluer et traverser des « périodes »? Pour ma part, je dirais :
- une période noire avec quatre romans policiers au ton résolument judiciaire (Machines à tuer, Justice, Meurs et tais-toi, le cri de la Gargouille)
- une période rouge où j’entreprends de libérer l’histoire de son carcan normatif (Natures Mortes, Le Lectivore, Sculpture de femmes)
- une période bleue en chantier avec pour l’instant deux romans au style polyphonique plus apaisé (le Rire Jaune, le collectionneur de maisons)
Mais j’oubliais que je n’aime pas les classifications!
En tout cas, j’aime ma région : j’écris beaucoup sur elle (Machines à tuer, Justice, le cri de la Gargouille, le Lectivore, Natures Mortes) mais pas seulement. C’est ainsi qu’un premier roman policier a trouvé son éditeur. Il a été signé lors de la manifestation lyonnaise Quai du Polar. »

Extrait d’un article de Monsieur Michel Loude, Docteur ès Lettres, notamment chargé de cours à l’Université Lyon II et Président de l’UERA, paru dans le journal Devant chez Vous, numéro 53, février 2010.

« Ce premier roman d’Ln Caillet est une belle réussite. Cette juriste qui a du côtoyer toutes les misères du monde, sait rendre, selon les circonstances, les évènements d’une façon grave ou ludique. Elle cultive admirablement le détachement, la distance. C’est pourquoi son livre est un document précieux sur le monde contemporain. »

Ses autres écrits publiés ou en cours figurent en résumé à la page Mes livres.

Vous pouvez également lire les premiers chapitres. Pour cela, Ouvrez le livre!

Ln Caillet est membre de l’UERA (Union des Ecrivains Rhône-Alpes), association d’écrivains publiés à compte d’éditeurs.

Les commentaires sont ferms.